Grandeur nature

Le « Pass Israel » est pens pour les amoureux de la nature et du patrimoine dIsral. Ce nouveau projet permet de contribuer maintenir l'environnement et de soutenir des projets ducatifs tout en profitant dun accs libre aux sites touristiques les plus populaires

Si vous avez pass ne serait-ce quune seule journe en Isral en tant que touriste, vous avez surement visit lun des 70 sites grs par lAutorit isralienne des Parcs et de la Nature (APNI). Par exemple, les sites de Csare, Masada, Ein Gedi, les remparts de Jrusalem, la tombe de Ben Gurion dans le dsert ou la barrire de corail Eilat. LAPNI est responsable de la protection de la faune, de la flore et des trsors archologiques dIsral. Elle entretient toutes les rserves naturelles du pays, qui couvrent prs de 20% de la surface du pays.

Vieux port de Césarée
Vieux port de CésaréeDorit Mabruzo

Au-del de son travail dadministration du patrimoine national, lAPNI dirige aussi plusieurs projets qui visent protger les espces menaces en Isral, restaurer les sites historiques du pays, et duquer les Israliens limportance de protger lenvironnement.

La Fondation pour la Nature et le Patrimoine Isralien a t cre rcemment pour soutenir lAPNI dans ces missions. « Plusieurs sondages nous indiquent combien les Juifs du monde entier sont conscients de la ncessit de prserver les rserves et les sites historiques en Isral », explique Uzi Barzilay, directeur de la fondation. « Notre fondation a donc dcid de chercher un moyen de transformer cet intrt des communauts de diaspora en support concret pour les projets de lAPNI ».

Le rsultat est le « Pass Israel », un ticket familial qui autorise lentre tous les sites grs par lAPNI et combine cet avantage avec une donation significative un projet de prservation environnementale. Pour seulement 18 dollars par mois (soit 216 dollars lanne), le pass permet aux amis dIsral de par le monde davoir un impact sur ltat des rserves et des sites archologiques en Isral, tout en profitant dun accs facile et immdiat ces mmes sites durant un an. Les donateurs peuvent choisir les projets qui leur tiennent le plus cur, et les visiter en famille lors de leurs sjours en Isral. Lachat du pass est considr comme un don, et permet donc une dduction dimpts.

Conservation ou projet ducatif ?

Les donateurs ont le choix entre un don dirig vers des projets de protection de la nature, du patrimoine ou dducation lenvironnement.

Ceux qui choisiront la premire catgorie, « nature », permettront lAPNI de sauver des espces en danger ou en voie de disparition en Isral. LAPNI sattache aussi prserver la faune et la flore locale, en liminant par exemple des plantes importes dont lintroduction dans lcosystme pourrait nuire dautres espces. Parmi les projets de cette catgorie, un centre de soin pour les tortues (plus de dtails dans lencadr) ou un projet visant rintroduire des espces menaces en pleine nature, comme des biches, des faucons, et des antilopes.

La deuxime catgorie, « patrimoine », permet lAPNI de restaurer des sites historiques travers le pays. Par exemple, lAPNI gre des centaines de synagogues antiques, pour certaines en ruines, quelle prserve et rpare afin de permettre aux futures gnrations de dcouvrir leur tour le patrimoine juif du pays. Une de ces synagogues est celle dArbel, qui date du IV me sicle, et celle de Tzippori dont le sol en mosaque a t magnifiquement rnov. Cest aussi lAPNI qui a conduit la remise en tat du clbre site de Massada et des remparts de Jrusalem.

Autre projet notable de la catgorie « patrimoine » : lentretien du site de fouilles archologiques Csare, o lAPNI finance la reconstruction dune synagogue datant de la priode dHrode. Il se pourrait quil sagisse de la synagogue dont est partie la grande rvolte des Juifs contre les Romains au terme de laquelle le Temple de Jrusalem a t dtruit. Le but de lAPNI est douvrir le site au public, avec un muse retraant la vie des Juifs de Csare durant lantiquit.

Les contributeurs du projet « Pass Israel » pourront aussi opter pour le soutien de projets ducatifs. La Fondations pour la Nature et le Patrimoine isralien assiste en effet lAPNI pour crer des programmes sensibilisant les enfants et les adolescents la protection de lenvironnement. La plupart de ces projets runissent des enfants venant dhorizons trs diffrents afin quils travaillent ensemble la protection du patrimoine et la conservation des ressources naturelles dIsral. « Adopte une classe » est un projet qui permet un groupe denfants dfavoriss dapprendre aimer et respecter la nature lors de randonnes. « Ensemble dans la nature » est un autre projet, qui runit des enfants juifs et arabes israliens pour questionner ensemble leur rapport la nature et protger leur environnement, en tant que partenaires, au-del des barrires.

Sauvez les tortues de mer !

Les tortues existent depuis 150 millions dannes, mais le sicle dernier a dcim leur population. A force de pche intensive, de plages abimes et trop pollues pour quelles y dposent leurs ufs, les tortues ont subi des pertes si svres que leur espce a t dclare en voie de disparition.

Depuis 1999, lANPI gre le Centre de Sauvetage des Tortues de Mer lcole ocanographique de Mikhmoret. Son but est de soigner et de remettre la mer des tortues recueillies en Mditerrane, tout en duquant le public la ncessit de prserver lenvironnement marin en Isral. Le rve des  bnvoles qui y travaillent serait de transformer ce centre en une clinique internationale o seraient accueillies, soignes et rintroduites dans la nature des tortues de mer.

Le centre, tablit lorigine comme une clinique temporaire pour administrer des soins urgents aux tortues de mer blesses en Mditerrane, a grandi depuis bien au-del des premires estimations par lANPI des besoins de ces animaux. Afin de pouvoir continuer sauver des tortues, lANPI construit aujourdhui une nouvelle structure de soins.

Le nouveau Centre de Sauvetage des Tortues de Mer, construit prs de Csare, est un vritable hpital. Il est situ environ 300 mtres de la plage, dans un parc national sur les rives du fleuve Alexandre. Ce centre, dont le cout de construction est estim 20 millions de shekel, couvrira une surface de 300 m, et possdera des piscines de traitement, des piscines permettant la reproduction des tortues en milieu artificiel, et une plage ferme sur laquelle elle pourront dposer leurs ufs de manire naturelle et en toute scurit. Un centre pour accueillir les visiteurs permettra de sensibiliser le public aux dangers encourus par les tortues.

Ce projet est lun des chantiers prioritaires de lAPNI et les acqureurs du « Pass Israel » auront lopportunit daider sauver les tortues de Mditerrane en aidant faire dun rve une ralit.

Pour plus dinformations sur le « Pass Israel » : www.inhf.org.il

Pour plus dinformations sur les sites grs par lAutorit isralienne des Parcs et de la Nature : www.parks.org.il