Des Pierres De Couleur Dans La Ville Blanche

La clbre bijouterie parisienne Mauboussin sest installe, il y a deux ans, au cur de Tel Aviv

On se croirait sur la place Vendme ou les Champs-lyses si lon ne sen tenait qu lenseigne des magasins. Cest pourtant bien sur Kikar HaMedina, Tel Aviv, que saffichent les grands noms du luxe et de la mode : Herms, Prada, Saint-Laurent, Lanvin, Givenchy... Depuis 2013, Mauboussin a rejoint limpressionnante liste.

Fonde en 1827, la maison est lun des emblmes du luxe la franaise. Limage de lillustre joaillier, spcialis dans les pierres de couleur, a longtemps t associe celle dune clientle ferme et litiste. La deuxime moiti du 20e sicle voit toutefois la dmocratisation de lenseigne qui cherche rendre ses crations plus accessibles. Dans les annes 1980,  Mauboussin popularise ainsi des modles mythiques comme la bague Nadia.

La marque va aussi se distinguer par ses ventes avec Brunei. Au tournant du sicle, elle ralise prs de 80 % de son chiffre daffaires avec le sultanat. Mais en 1998, les commandes cessent brutalement et le joaillier doit faire face des pertes record. Quatre ans plus tard, Alain Nmarq prend les rnes de la maison. Ds 2004, les dficits sont combls et lentreprise connat depuis une croissance prenne avec des recettes annuelles denviron 60 millions deuros.

Sur la place

Alain Némarq, PDG de MauboussinMauboussin

La dcision douvrir une boutique Tel Aviv revt un aspect personnel pour Alain Nmarq, qui a pass une partie de sa jeunesse en Isral. « Il y a prs de 40 ans lorsque, sur le chemin du kibboutz, je marrtais Tel Aviv pendant trois jours, jallais Kikar HaMedina. Ctait LE lieu o on pouvait trouver des produits dits de luxe. Le jeune homme dsargent que jtais tait loin de se douter quil aurait un jour limmense honneur davoir un magasin sur cette place. »

Satisfait du fonctionnement de la boutique, Alain Nmarq envisage dj la prochaine tape : louverture dun magasin dans le centre commercial de Ramat Aviv. « Si lon veut faire du business de masse en Isral, cest l-bas quil faut tre. Mais pour obtenir un emplacement, il y a une liste dattente de deux ans »

Pour simplanter durablement sur un march comptitif, Mauboussin compte faire jouer son savoir-faire dans la cration de bagues de couleur tout en offrant un rapport qualit/prix attrayant. « Notre vrai dfi, cest daller chercher une clientle isralienne constitue de jeunes femmes urbaines et actives », aspire Alain Nmarq. La clientle francophone occupe elle une part importante, du fait de la notorit de la marque au sein de la communaut juive de France.

Un acte militant

La prsence de Mauboussin en Isral constitue aussi un acte symbolique, affirme son PDG. « Mon parcours de jeune militant sioniste a considrablement influenc le cours de ma vie, mme sil ne ma pas amen faire mon aliyah », confie-t-il. « Je nai pas fait le saut, mais suis toujours rest sensible ce quil se passait ici. » Venir Tel Aviv apparaissait donc comme un choix naturel, dautant quune telle prsence est un pied de nez aux mouvements pour le boycott dIsral. « Ce magasin permet, dune certaine manire, daffirmer quil nest pas acceptable quIsral soit mis dans un ghetto. Cest un drapeau de la paix lanc au cur dun monde dhostilit. »

Le parrainage du festival du cinma franais en Isral relve de cette mme logique, quassume pleinement Alain Nmarq. « Il mapparaissait essentiel dtre le sponsor dune manifestation visant la promotion des films franais en Isral et de montrer lindustrie cinmatographique quune grande marque nationale parraine de manire officielle ce pont culturel entre les deux pays. »

Bague Ritournelle du Premier Jour - AméthysteMauboussin