Films

Un Autre Regard

A l’initiative de l’Ambassade de France et de l’Institut français d’Israël, et avec le concours actif et financier de la Délégation de l’Union Européenne en Israël et des Ambassades de dix pays européens, se tiendra en janvier 2016 la 4e édition du Festival du film européen restauré, « Another Look »

La quatrième édition « Another Look: The Restored European Film Project » est un événement unique dont le but est de sensibiliser le public israélien au cinéma classique européen et à la façon dont il est préservé. Le Festival propose de (re)découvrir un classique du patrimoine cinématographique de chaque pays européen partenaire de l’événement, soit 10 films restaurés et sous-titrés en hébreu et en anglais grâce au soutien des cinémathèques nationales de ces pays.

Les parapluies de Cherbourg (Jacques Demy, 1964)

 

La sélection est présentée dans les cinémathèques de Tel Aviv, Jérusalem et Haïfa. Pour l’édition 2016, certains films seront également diffusés dans les cinémathèques de Holon et de Herzliya.
« C’est une initiative unique au cours de laquelle les ambassades se réunissent et collaborent sur un projet culturel », explique Dan Chyutin, directeur artistique du festival. « Chaque ambassade européenne peut adhérer ou non au projet. Je reçois une liste de films restaurés réalisés dans le pays de chaque ambassade partenaire et je trouve un lien thématique. »

Intérêt historique et cinématographique

Parmi les thèmes des années précédentes : développement communautaire et révolte de la jeunesse en 2013 (Band of Brothers, From the Mouth of Babes) ; affronter les difficultés de la réalité sociale ou s’en extraire en 2014 (Facing the Real, Flights of Fancy) ; et vie urbaine versus vie provinciale en 2015 (City Lights, The Rural Life).

Le thème de la prochaine édition est « Jeu de rôle : Féminité et Masculinité au Cinéma ». L’objectif sera d’explorer comment les rôles sexuels ont été construits dans le cinéma européen et comment leurs effets se manifestent aujourd’hui dans la culture de l’image en Israël. Dan Chyutin explique qu’il a choisi ce thème, car il est lié au débat israélien sur l’identité masculine ou féminine, un sujet qui résonne dans de nombreux contextes, tels que l’héroïsme militaire, les avancées professionnelles et le harcèlement sexuel.

Les films projetés ayant tous été restaurés, aucun d’entre eux n’est récent. « Je m’assure qu’ils représentent une diversité d’époques », précise Dan Chyutin, ajoutant que les films les plus anciens datent des années 1920 tandis que les plus récents datent des années 1960 et 1970. « Chaque pays a sa culture cinématographique, mais certains sont plus impliqués que d’autres dans la préservation de leurs films. Jusqu’à présent, j’ai eu à choisir parmi un très grand nombre de films de qualité. » De plus, Dan Chyutin essaye de trouver le juste équilibre entre films célèbres, ayant connu un succès international à leur sortie, et œuvres plus obscures. « Tous les films sélectionnés ont un intérêt historique et cinématographique », insiste-t-il.

Au-delà des projections, le Festival cherche aussi à exposer professionnels comme amateurs aux détails et à la philosophie de la restauration cinématographique telle qu’elle est pratiquée aujourd’hui en Europe. Par le passé, le Festival a organisé des conférences et des panels avec les principaux représentants des archives et des laboratoires européens, contribuant ainsi à faire émerger en Israël le débat autour de la préservation de l’héritage audiovisuel. « En 2016, nous tâcherons d’élargir l’intérêt du public en organisant de courtes présentations par des experts locaux et étrangers avant les projections ainsi que des événements supplémentaires dans les départements universitaires de cinéma et de sciences de l’information », ajoute le directeur artistique du Festival.

Jeu de role : Féminité et Masculinité au Cinéma

Les films restaurés suivants seront diffusés en janvier lors du festival « Another Look » :

• Autriche : Cabaret des faubourgs (Werner Hochbaum, 1935)

• Belgique : Jeanne Dielman, 23 quai du Commerce, 1080 Bruxelles (Chantal Akerman, 1975)

• République Tchèque : Les petites marguerites (Věra Chytilová, 1966)

• France : Les parapluies de Cherbourg (Jacques Demy, 1964)

• Grèce : Face à face (Roviros Manthoulis, 1966)

• Italie : Les poings dans les poches (Marco Bellocchio, 1965)

• Pologne : L’amateur (Krzysztof Kieślowski, 1979)

• Portugal : Les vertes années (Paolo Rocha, 1963)

• Roumanie : Notre directeur (Jean Georgescu, 1955)

• Espagne : Mort d’un cycliste (Juan Antonio Bardem, 1955)

Pour plus d’information sur « Another Look : The Restored European Film Project », rendez-vous sur www.anotherlook.co.il